Newsletter n°2

Lundi 27 mai 2019 se réunissait à la Maison des Associations le comité de pilotage chargé de la création de la coopérative funéraire dijonnaise. C’était l’occasion de présenter Laurent Houy-Château, Vice-Président de l’association Info Funéraire Dijon, absent lors de la première réunion, et une nouvelle arrivée dans l’équipe du comité :

 

  1. Véronique Lanfumey, 57 ans. Nouvelle arrivée dans le comité de pilotage de la coopérative. D’abord aide-soignante puis infirmière, Véronique est actuellement cadre de santé de nuit au CHU de Besançon. Elle fait de la reliure avec le père de Florence Bardon depuis plusieurs années. Sensible aux questionnements autour des obsèques et à l’écologie, elle rejoint naturellement le projet de Florence.
  2. Laurent Houy-Château, 52 ans. Vice-président de l’association. Après des études de droit et un CAP de projectionniste, il dirige le cinéma Eldorado, met en place le circuit de cinéma itinérant en côte d’Or, puis devient journaliste pour un site d’information sur Dijon. Entrepreneur dans l’âme, Laurent a créé plusieurs entreprises. Fin connaisseur de l’économie sociale et solidaire, il est également administrateur du pôle économie sociale et solidaire de Châlon sur Saône et a un rôle de conseil dans le montage d’entreprise.

 ACTUALITÉ ÉVÉNEMENTIELLE 

 

Café funéraire

 

Les funérailles écologiques : C’était le thème retenu pour le café funéraire du 25 mai 2019. 27 personnes sont venues dont plusieurs jeunes qui témoignent de l’intérêt qu’ils portent au thème de l’écologie. C’est vraiment dans l’ère du temps.

 

  

POINT SUR L’AVANCEMENT DU PROJET

 

  1. Consultations personnalisées : 5 rendez-vous conseils ont été pris par Florence et Éric. Les retours sont positifs et les économies sur les devis des pompes funèbres conséquentes.
  2. Contacts :
    1. Par UDAF21 Florence a trouvé son stage chez Daniel Céfis à Saint Aubin un indépendant pour la formation de conseillère funéraire qu’elle achèvera très bientôt…
    2. Le 27 juin prochain, premier rendez-vous avec le pôle économie sociale et solidaire qui nous aide à constituer le dossier de montage de la coopérative. Il a été décidé que Florence, Véronique et Fabien iront à ce premier rendez-vous.

 

Il faudra bientôt faire des cafés funéraires spéciaux sur la coopérative et communiquer dessus afin de trouver des “bienfaiteurs” susceptibles de financer en partie le projet.

 

Dès l’obtention par Florence de son diplôme de conseillère funéraire et maître de cérémonie, la coopérative pourra fonctionner. Un local de 2 pièces suffira pour commencer.

 

 

 

COMMUNICATION

 

 

La réalisation d’un flyer d’information est en cour : …

 

(l'intégralité de la newsletter est disponible pour les adhérents)

 

 

Newsletter n°1

Lundi 29 avril 2019 se réunissait à la Maison des Associations le premier comité de pilotage chargé de la création de la coopérative funéraire dijonnaise. Hormis Laurent Houy-Château, Vice-Président de l’association Info Funéraire Dijon qui ne pouvait pas être présent ce jour-là, les membres du comité étaient au rendez-vous :

 

  1. Emmanuelle Sen, 38 ans. Avec une licence en sociologie et un Master en gestion et administration des entreprises, Emmanuelle s’intéresse à la création d’entreprise. C’est dans le cadre du développement de réseau d’entreprises qu’Emmanuelle rencontre Florence et son projet de coopérative lors d’un “Apéro-entrepreneurs”.
  2. Eric Cordier, 51 ans. Après un CAP de cuisinier, Eric rejoint assez rapidement le monde des pompes funèbres en commençant comme démarcheur, avant d’endosser successivement les fonctions de maître de cérémonie, d’employé de bureau, de conseiller funéraire pour finir cadre commercial. Après 30 ans chez les pompes funèbres, il décide de passer à autre chose. En formation chez BGE (accompagnement à la création d’entreprises), il prend conscience de son expérience incomparable du monde des pompes funèbres et s’oriente vers un métier à inventer : celui de consultant indépendant en financement et prévoyance funéraire. C’est dans le cadre de la création de son projet professionnel qu’il prend connaissance du projet de coopérative funéraire de Florence et décide de rejoindre le projet comme partenaire de la coopérative.
  3. Fabien Grovel, 50 ans. Après une maîtrise de théologie à Bruxelles, Fabien travaille 8 ans au service d’une librairie religieuse à Paris, comme responsable de secteur puis comme responsable de magasin. Parallèlement, il entre au conseil d’administration du groupement de librairie auquel sa librairie appartient. Après avoir déménagé à Dijon, il est rappelé pour être secrétaire général du groupement en question avant de chercher à s’investir dans un projet d’entreprise coopérative.
  4. Françoise Colin, 85 ans. Maintes fois décorée, de Chevalier de l’ordre du mérite aux Palmes académiques, présidente d’honneur de l'Amicale des cuisiniers de Côte d'Or, officier commandeur de la Confrérie des chevaliers du Tastevin, fondatrice de l’Union européenne d’un monde à table et de l’APELLE (Association des Passionnées du Livre et de la Lecture), Françoise est une figure emblématique dijonnaise. Après avoir été infirmière, elle devient restauratrice aux côtés de son mari qui tient, entre autres, la célèbre adresse gastronomique dijonnaise “le Pré aux Clercs”. À sa retraite, elle se transforme en écrivain autour du thème de la gastronomie (biographies et livres de recettes) tout en s’appliquant à défendre la mémoire de Gustave Eiffel à Dijon.
  5. Florence Bardon, 48 ans. Après des études de gestion/comptabilité, elle ouvre en 1996 à Dijon Le Barde Bourguignon, librairie de livres anciens et d’occasion dont elle est encore aujourd’hui la gérante. En 2010, les travaux du futur tram suscitant des inquiétudes quant à leur impact économique sur l’activité de la librairie, Florence trouve d’abord un mi-temps de secrétaire funéraire avant d’être ouvrière agricole auprès de son ex-mari puis conseillère funéraire à plein temps. Témoin des abus des pompes funèbres, elle retourne à sa librairie en cumulant un travail de conseillère chez Body Nature. Elle porte le projet de coopérative funéraire depuis octobre 2018, date à laquelle elle crée l’association Info Funéraire Dijon.

 ACTUALITÉ ÉVÉNEMENTIELLE

 1.     Salon des Séniors

 

L’association Info funéraire Dijon était présente sur le 6ème salon des séniors qui se tenait au Parc des expositions de Dijon les 11 et 12 avril derniers. La grosse fréquentation du minuscule stand de l’association témoigne de l’intérêt que suscitent la question des obsèques et le projet de coopérative funéraire chez de nombreuses personnes venues nous rencontrer.

 

  

2.     “Grand Déj’”

 

L’association Info Funéraire Dijon participera à l’édition 2019 du “Grand Déj’”. Le “Grand Déj’” est une manifestation qui, depuis 2001, a pour objectif de valoriser le rôle citoyen, social ou culturel des associations bourguignonnes en leur permettant de se regrouper sur une journée en septembre afin de présenter leurs activités, projets et productions au public ainsi qu’aux partenaires engagés ou potentiels. Environ 250 associations pour 10 000 à 12 000 visiteurs chaque année.

 

Cet évènement est co-organisé par la Ligue de l’enseignement 21 et la Fédération Régionale des MJC de Bourgogne Franche-Comté. Il est soutenu financièrement par la ville de Dijon et Dijon métropole.

L’édition 2019 de cet événement se tiendra au Lac Kir le 15 septembre prochain.

 

 

3.     Cafés funéraires

 

Crémation ou inhumation ? : C’est le thème retenu pour le café funéraire du 28 septembre 2019. Trois volets du thème seront abordés :

Un premier volet relevant de la psychologie religieuse qui présentera brièvement les freins à l’adoption de la crémation dans un contexte culturel chrétien ainsi que l’évolution du discours théologique concernant cette question.

Un second volet se concentrera davantage sur l’aspect sociologique de la question.

Le dernier et principal volet en abordera les aspects pratiques et financiers.

Comme toujours, le café funéraire se terminera par un temps dédié aux questions animé par Florence et Eric.

Rappel : les prochains cafés funéraire le samedi 25 mai à 17 h « Les funérailles écologiques » par Florence Bardon et le 29 juin « Le deuil » Par Gilles Devilleneuve.

 

  

POINT SUR L’AVANCEMENT DU PROJET

 

Le projet de coopérative funéraire dijonnaise est tout à la fois la raison d’être et l’objectif de l’association Info funéraire Dijon. … (Suite réservé aux adhérents)

  

1.     L’association : une mission d’information

 

Pour ce faire, elle se donne pour mission :

  1. d’informer sur la législation autour des obsèques
  2. d’alerter sur les abus des pompes funèbres
  3. de susciter l’intérêt pour la question des funérailles écologiques
  4. de mobiliser autour du projet de coopérative funéraire

 

Cette mission d’information est remplie par les cafés funéraires, ouverts à tous, qui abordent chaque mois un thème relatif aux obsèques sous la forme d’une conférence suivie d’un temps de réponse aux questions.

  

2. L’association : une mission d’accompagnement

 

L’association propose également à chacun de ses adhérents une consultation personnalisée gratuite autour de ses propres obsèques.

 

Les contrats de prévoyance fournis par les entreprises privées de pompes funèbres n’ont plus de secrets pour Eric Cordier. Prenez rendez-vous avec lui et apportez votre contrat (ou assurance obsèques) si vous en avez déjà un, il vous aidera à y voir plus clair sur ce sur quoi vous vous êtes réellement engagés. Mieux encore : apportez-lui vos devis de pompes funèbres, il vous dira ce qui est facturé trop cher et saura vous donner des conseils utiles.

 

Si ce n’est pas encore fait, prenez rendez-vous avec Florence qui vous aidera à préparer vos obsèques au juste prix en vous garantissant le strict respect de vos volontés.

  

3. Adhérents

 

L’association Info Funéraire Dijon compte à ce jour … (Suite réservé aux adhérents)

Devenir adhérent de l’association c’est lui donner la capacité d’action financière mais surtout humaine pour qu’elle puisse se développer jusqu’à faire naître la coopérative funéraire.

  

4. Moyens de communication

 

Au-delà des cafés funéraires et des manifestations événementielles, la question des moyens de communication paraît centrale pour l’association. Ces moyens doivent être développés. Plusieurs pistes sont envisagées pour commencer :

(Suite réservé aux adhérents)

  

5. La coopérative, entreprise sociale et solidaire

 

La coopérative proposera des emplois de porteurs aux personnes en réinsertion professionnelle. Le projet relevant de l’économie sociale et solidaire, l’étude de marché, le montage du projet et la recherche de financement pourront être pris en charge par le pôle économie solidaire 21. France Active sera également une source de financement.

 

LES MÉDIAS EN PARLENT…

 

 

l’UDAF 21 (Union Départementale des Associations Familiales de Côte d’Or) proposera un article sur l’association Info Funéraire Dijon et son projet de coopérative funéraire. À lire dans la lettre de l’UDAF 21 du mois de mai sur http://www.udaf21.fr